Il ne nous semble pas qu’un système d’indicateurs préconstruit, par son caractère analytique, et a priori inducteur des efforts prioritaires, soit compatible avec notre approche. En revanche il semble tout à fait adapté qu’un retour d’expérience soit fait à l’issue de chaque intervention pour évoquer les progrès accomplis, y compris de manière chiffrée.

Davantage qu’à des indicateurs formels, on repère les résultats aux faits ci-dessous :

  • Une situation apaisée
  • Chacun a (re)pris sa place
  • Le leader est installé, légitime, son leadership est clarifié
  • Un (nouveau) mode de relations est instauré dans l’équipe
  • Les problèmes sont nommés et traités
  • L’énergie circule, la compétence peut se déployer
  • Les problèmes stratégiques sont adressés
  • De nouveaux processus sont définis pour atteindre un résultat
  • Un processus d’auto-organisation se met en place

Il s’agit d’une grille de questionnement pour évaluer la réussite de l’intervention, et en capitaliser les résultats.